4 112 859 visites 15 visiteurs

Foot - DH : pour Saint-Omer à Gravelines, seule la victoire compte

10 avril 2016 - 10:55

Cinq matchs de suite sans victoire dont une défaite, le week-end dernier chez le voisin hazebrouckois (3-1). L’US Saint-Omer n’est pas au mieux en cette seconde partie de championnat. À un moment où il aurait justement fallu l’être. L’entraîneur, Jérôme Dutitre, évoque ce mauvais moment avant le déplacement à Gravelines, dimanche 10 avril.

Comment le groupe ressent-il cette mauvaise passe ?

« Difficilement. Ce n’est pas évident. C’est difficile à gérer par rapport à la confiance individuelle mais aussi collective. Dès qu’il y a des faits de jeu nous mettant en difficulté, il faut savoir réagir. Et là, on fait plutôt le contraire. On a fait une bonne heure de jeu face à Hazebrouck et après l’expulsion de Julien Perrault, on a mal réagi. Elle est injuste et on aurait dû justement se servir de cette injustice. »

On a déjà évoqué le terrain difficile à domicile, la tactique des autres équipes face à Saint-Omer, mais est-ce qu’il n’y aurait pas aussi de la fatigue, notamment due à la Coupe de France ?

« Non je ne pense pas. Contre Loon-Plage et Le Touquet, on finit bien athlétiquement. Contre Hazebrouck, on ne souffre pas non plus. Je ne me cache pas derrière ça. Dans ce cas-là, on subirait et ce n’est pas le constat que je fais. C’est plus sur l’aspect psychologique. C’est sûr que la première place n’est plus accessible mais la deuxième ou la troisième, oui. Il faut rester compétiteur. »

Gravelines, encore une équipe qui veut sauver sa peau…

« Ça va encore être un match difficile. Gravelines peut encore se sauver et se dire qu’en nous battant, il se rapprocherait de nous. Il faut réagir et même si la prestation n’est pas bonne, il faut ramener les points de la victoire. »

Vous avez repositionné Florian Crespe en défense centrale…

« Il a fait une très bonne prestation contre Le Touquet et a enchaîné à Hazebrouck. Il a redynamisé et stabilisé le secteur défensif. Il fallait trouver une solution car défensivement, on n’est pas au mieux. Même si on a encore pris des buts. »

Gravelines (13e, 37 pts) - Saint-Omer (8e, 45 pts) : dimanche 10 avril à 15 h, stade des Huttes. Le groupe : Bodelle, Dufay, Kociszewski, Jonville, Savaré, Rudent, Crespe, Carney, Ferlin, Willot, Bultel, Barralon, Rollet, Baudelle.

Commentaires